Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 19:04

wtc-abt-pic.jpg

 

1 Ruckus In B Minor

2 Felt

3 40th Street Black / We Will Fight

4 Mistaken Identity feat Streetlife

5 Hold The Heater

6 Crushed Egos

7 Keep Watch feat Nathaniel

8 Miracle

9 Preacher’s Daugther

10 Pionner The Frontier

11 Necklace

12 Ron O’neal feat Nathaniel

13 A Better Tomorrow feat Tekitha

14 Never Let Go

15 Wu Tang Reunion

 

Date de sortie : 2 Décembre 2014

 

Label : Warner Bros Records

 

Je pense qu’il est inutile de présenter le Wu Tang Clan. Groupe qui en quelques années s’est érigé au rang d'institution dans le game, écrivant en lettre d’or certaines des plus belles pages du rap outre atlantique à coups d’albums tranchants et d’une multitudes de projets solos bien pensés. Nous fêtions en 2013 les 20 ans de carrière du groupe et de leurs premier album devenu culte : Enter The Wu Tang (36th Chambers). Mais il faut être honnête, les années 2000 on été ‘’compliquées’’ pour le collectif. Baisse des chiffres de ventes, tension au sein du groupe, et puis LA cicatrice qui ne se refermera probablement jamais : le décès d’Old Dirty Bastard en 2004.

 

Mais nous voici donc en Décembre 2014 avec un nouvel album entre les mains. Un album qui a mis 7 ans à voir le jour ! 7 putain d’années bordel ! Son prédécesseur [Le moyennement sympathique 8 Diagrams] avait déjà mis 6 ans à voir le jour. Reports multiples, rumeurs d’annulations, conflits au sein du groupe [Grosse dispute entre RZA et Raekwon notamment ndlr], ont mis à mal la sortie de ce 6 ième album nommé du doux nom A Better Tomorrow. Mais ne tergiversons plus et voyons de quoi il en retourne.

 

*Insertion du disque dans le lecteur* - *Clique sur Play* - *Les premières notes de Ruckus In B Minor retentissent* - *Sourire qui se dessine sur mon visage*

 

Une puissante entrée en matière, voila ce qu’est Ruckus In B Minor. Produit par RZA et Rick Rubin, le morceau est porté par une énergie que l’on croyait perdue après toute ses années. Samples de vieux films de Kung Fu, percus’ parfaitement orchestrées, guitares énergiques coupées aux scratchs [Merci Rick Rubin] les prestations des Mcs s'entremêlent parfaitement, et on n’en voudra pas à Method Man de clamer ‘’Still Number One’’ à tour de bras dans un élan d’énergie. Mentions spéciales à Ghostface Killah et GZA. Si tout l’album est comme ça, on va passer un bon moment.

 

On enchaîne avec Felt, titre efficace dans la lignée du précédent mais avec une dimension plus sombre. RZA est désormais le seul maître à bord pour la prod, et en profite pour placer le sample cramé de Feelings de Morris Alberts. Dans la même veine on a Mistaken Identity avec le pote de toujours : Streetlife. De la bonne vielle guitare grasse pour épauler les Mcs, avec une boucle nonchalante donnant toute sa force au morceau. Le sample fait le reste.

 

Enchaînons avec Crushed Egos et son refrain à la fois psychédélique et épique sur un beat groove à souhait servis par RZA et surtout Adrian Young. Or on reconnaît immédiatement le travail d'orfèvres du cerveau qui a pondu le sublime Twelves Reasons To Die de Ghostface Killah [A écouter d’urgence]. Raekwon semble enfin pointer le bout de son nez après des couplets peu intéressant pour le moment. On s’en contentera [Peut être].

 

Si RZA est évidemment l’ingénieur en chef du projet, l’homme aux poings de fer s’est fait épauler pour quelques morceaux comme sur Keep Watch par exemple, produit par Mathematics un habitué des projets estampillés Wu Nation. Je dois même avouer qu’il vole un peu la vedette à RZA avec cette prod envoûtante sur laquelle Method Man, Inspectah Deck, Cappadonna et GZA s’en donne à coeur joie. Le refrain de Nathaniel me fait penser à du sous-Nate Dogg, mais râler sur ce Keep Watch serait hypocrite quand on vois ce que le même Mathematics nous sert sur 40th Street Black / We Will Fight. On dirait une ébauche de production. Le niveau lyrical du crew n’étant pas folichon non plus, on oubliera vite ce morceau.

 

Roi de l’étalonnage [C’est même sa marque de fabrique] RZA semble rouillé sur ses productions, certes il n’y a rien d’affligeant, mais on le sent un peu rouillé. Je me suis dit qu’il y avait un sursaut d'orgueil sur Necklace, mais le morceau est produit par son ex élève/mixeur 4th Disciple. Un morceau à l’ambiance inquiétante, aux percus’ oppressantes. Encore une fois la ou le bât blesse, c’est au niveau lyrical. Tout semble très propre, mais aucunes envolée. Les morceaux Hold The Heater, Never Let Go, The Preacher’s Daugther ne sont pas mauvais en soit mais bien loin des tueries dont sont capables les trublions de Staten Island. Sur Miracle ou encore A Better Tomorrow [Et son énième utilisation du sample de Harold Melvin & The Blues Notes ndlr] on se demande même si le Wu Tang ne s’est pas un peu perdu.

 

Alors pour être bien clair, A Better Tomorrow n’est pas un mauvais album, si l’on juge les qualités intrinsèques, c’est même pas mal foutu [J’entends par la que c’est au dessus de pas mal de projets qui vont beaucoup mieux marcher]. Mais quelques chose semble s’être brisé dans la 36 ième chambre. Une alchimie perdu, on ne sent pas la cohésion qui faisaient leurs force il y a 20 ans, les disputes et autres querelles semblent avoir eu raison de leurs esprits d’équipe. Coté production le taff est raisonnable ne crachons pas dans la soupe, mais pas au niveau de l’artisanat de RZA et consort. Le gros soucis est que niveau lyrics on n'atteint pas des sommets non plus. Il faut s’en remettre aux pompiers habituels : Ghostface Killah, Method Man pour quelques fulgurances solos.

 

A Better Tomorrow contient quand même quelques sons qui vaillent le détour mais sera surtout aux fans complétistes. Une chose amusante, j’ai écouter Enter The Wu Tang (36 th Chambers) et A Better Tomorrow à la suite. Certes plus de 20 ans sépare les 2 albums, mais le manque de cohésion, et l’absence d’envie de travailler ensemble m’est apparue encore plus flagrante à ce moment la. A Better Tomorrow peut se traduire “Un avenir meilleur” dans la langue de Nicolas Anelka, or, c’est tout ce que je leurs souhaite. 

 

WuTangClan-ABetterTomorrow.jpg

 

Bonus :

 

Un petit mot sur la pochette de l'album qui est assez sympa. Mais il y a un petit jeu auquel vous pouvez vous adonner : cherchez les 6 logos du Wu Tang Clan qui se cachent sur la cover. Sait-on jamais vous pourriez aimer ça. 

 



ODB.jpg

 

Russell Tyrone Jones alias Old Dirty Bastard

15/12/68 - 13/11/04

Rest In Peace 


Partager cet article

Repost 0
Published by La Hyène - dans Chroniques Us
commenter cet article

commentaires

amad 02/02/2015 08:49

Bof bof quand même. Tout n est pas a jeter mais ...

Petite Intro

  • : Les Chroniques de La Hyène and Co
  • Les Chroniques de La Hyène and Co
  • : Bienvenu jeune âme égarée. Prends donc le temps de lire quelques articles ici. Ils on été écrits par des gens sympa. Sers toi un verre et bonne lecture !
  • Contact

Profil

  • La Hyène
  • Chroniqueur à ses heures perdues, entre les buddies, la balle orange, les comics et la console.
  • Chroniqueur à ses heures perdues, entre les buddies, la balle orange, les comics et la console.

Chroniques Dispos

73135183.jpg

Soon ...

Catégories